Entrejambe, féminin, féminité. — Trou noir : photo anonyme, vieux magazine, astronomie, taoïsme, vide, féminin. — Arles : néon, zone industrielle, hôtel Kiriad, nuit, rose.
Jeune femme, main, orange, fruits pourris, finitude, clair-obscur. — Jeune femme, main, ciel bleu, miroir, éclat, soleil, brillance.
Bouche : autoportrait, cavité, lèvres, goutte, buée, vapeur d’eau, salive, désir, plaisir, féminin, féminité, femme, érotisme. — Athènes : grotte, concavité, marché aux puces, carte postale, photo anonyme. — Venise : reproduction tableau école italienne, usure.
Entrejambe, jeune femme, clair-obscur, main, ambiguïté. — Portrait jeune femme, reflets, derrière la vitre. — Aphrodite : statue, Grèce, amour, déesse, femme, photo anonyme, fax, art plastique.
Portrait : écrasé, jeune femme, douleur, pleurs, violences faites aux femmes, agressions. — Sarajevo : pierre, lien, corde, urbex, hôtel abandonné, clair-obscur, peur. — Reflet : flaque, eau, larmes, hangar abandonné, urbex.
Œil blanc, statue, regard. — Entrejambe, miroir, ambiguïté. — Rose : cœur, froissé, pli, érotisme, sexe féminin, chair.
Pierres : Grèce, antique, vestige, finitude, abandon, lapidation, violences faites aux femmes, société patriarcales, nature morte, rose. — Ciseau : chevelure, ciseaux, coupure, blessure, violences faites aux femmes, femme, féminin, agression. — Déchirures, : train abandonné, urbex, gare, violences faites aux femmes, agressions, coupures, lacérer, contre-jour, rouge.
Main : femme, photo anonyme, vieux magazine, geste, violence, fax, art plastique, lancer, jeter. — Portrait : jeune femme, cachée, reflets, violences faites aux femmes, agressions.
Mains : reflet, miroir, entrelacer, mêler, s’accrocher, tenir, peur. — Pieds : reflets, mur bleu. — Mains : accrocher, tenir, violence, tension, serrer.

Entrelacements

En créant mes images, mes collages, mes assemblages, je donne la parole aux traces flottantes de ma mémoire.
Je chemine sur des territoires inconnus, guidée par mon intuition.

Par le cadrage photographique, j’isole les visions qui s’imposent à moi et par le découpage des mots, je démembre pour recomposer des surgissements plutôt que des phrases.

J’entrelace le temps de l’image et le temps des mots : matières à créer une narration. Je crée des « images-traces ».
Je constitue un récit que chacun peu se réapproprier et qui alors m’échappe.

Entrelacing

When I create my images, my collages, my assemblies, I give a voice to the floating traces of my memory. I journey through unknown territory, guided by my intuition.

With photographic frames, I isolate visions that come to me and by cutting up words, I take apart in order to put together again not sentences but rather what emerges.

I interlace time for images and time for words: materials to create a narrative. I create “trace-images”. I put together a story that everyone can take for themselves whereas it escapes me.

Corinne Deniel. Tous droits réservés.        Facebook — Instagram — Credits/Mentions